Le KERIS de l'Indonesie

Suivant l'article precedant du Keris, voici ma publication editee par Guillaume HERVIER (Je T'Aime Buku @jetaimebuku).

Le Keris, ou Kris, est un symbole culturel de l’Indonésie. Cette arme blanche, plus précisément une dague, est de forme asymétrique. Elle est très populaire à l’est et à l’ouest de Java, à Bali, à Sumatra et à Celebes. Dans le passé, elle avait une valeur aristocratique et spirituelle

Les plus anciens keris ont été fabriquées aux alentours de l’an 1360 Apr. J.-C., soit à l’époque du règne du roi Hayam Wuruk de Majapahit.

Reconnu en 2005 par l’Unesco en tant que patrimoine mondial, aujourd’hui, le keris est plutôt porté comme accessoire lors des occasions de grande importance ou lors des cérémonies, associé à une tenue traditionnelle complète et à des objets d’arts en tout genre, elle forme la panoplie parfaite pour les danses traditionnelles ou d’autres activités culturelles. Dans certains cas, la possession d’un keris nécessite une maintenance spéciale et un entretien délicat, et parfois même, une cérémonie est organisée pour son aquisission. En effet, le keris a des pouvoirs magiques. (Par exemple, elle peut se lever toute seul.). D’autre part, elle est souvent conservé comme héritage au sein des familles.

Keris porte en tenue traditionelle

keris comme souvenir en argent






Ayant une valeur artistique unique au monde, le keris d'aujourdhui est reconvertie en objet commercial, pour des collections privées ou en tant que souvenir spécial. Elle est faite en materielle de bronze ou en argent, et sa taille n’est plus la même (plus petite que celle de l’arme originale.).



Keris en bronze















Subscribe to receive free email updates:

0 Response to "Le KERIS de l'Indonesie"

Posting Komentar